ΑΝ ΠΕΘΑΝΕΙΣ ΠΡΙΝ ΠΕΘΑΝΕΙΣ, ΔΕ ΘΑ ΠΕΘΑΝΕΙΣ ΟΤΑΝ ΠΕΘΑΝΕΙΣ

(ΠΑΡΟΙΜΙΑ ΟΡΘΟΔΟΞΩΝ ΜΟΝΑΧΩΝ)

Πέμπτη, 3 Σεπτεμβρίου 2015

Burundi: pour un avocat, le colonel Hagabimana a été torturé! Signez la pétition pour sa libération!


Ο Σπύρος Χαγκαμπιμάνα με παιδιά στο Μπουρούντι. Αποσπάσματα από τη δραματική επιστολή που έστειλε για να σωθεί η ζωή του
Photo à partir d'ici

Free Richard-Spyros
In English here. ΕΛΛΗΝΙΚΑ ΕΔΩ!...

Au Burundi, Me Alexis Anagnostakis, un avocat européen, affirme que le colonel Richard Hagabimana a subi des tortures depuis le début de sa détention et demande sa libération immédiate. Ce colonel, chef adjoint du département des opérations à la Direction générale de la police nationale burundaise, a été arrêté le 27 juin 2015 après une perquisition à son domicile. Selon cet avocat, son client, de nationalité grecque, est détenu illégalement dans la prison Muramvya pour avoir refusé de participer à la repression des manifestations contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. Selon Me Alexis Anagnostakis, « au cours des récentes manifestations, ses supérieurs ont ordonné au colonel Richard Hagabimana d’utiliser la violence pour réprimer les manifestants et même de pratiquer des meurtres, ce qu’il a catégoriquement refusé de faire. Pendant dix jours il a été soumis à des tortures inhumaines dans le centre de détention des services secrets puis le 8 juilllet il a été conduit en prison où il se trouve toujours actuellement ».

« Officiellement, poursuit l’avocat, il est accusé d’avoir participé au coup d’Etat de mai dernier. Mais ces accusations sont fausses. La seule raison pour laquelle il est en prision, c’est qu’il a refusé d’user de moyens violents et de commettre des meurtres de civils qui manifestaient. Il est clair, qu’il est poursuivi pour des motifs politiques. Sa détention est injuste et illégale. Je peux vous dire aussi qu’il est détenu dans des conditions très mauvaises. Ce qu’il redoute aujourd’hui à juste titre c’est que son procès ne soit pas équitable. Sa vie est en danger ». Me Alexis Anagnostakis demande l’ouverture d’une enquête internationale sur tortures subies selon lui par son client, et que les responsables de celles-ci soient traduits en justice.

Richard-Spiros est transféré à la prison de Rumonge

Burundi, 13 Août 2015: Le Colonel Richard-Spiros Hagabimana est en route vers la Prison de Rumonge. Il venait de passer 47 jours à la Prison de Muramvya sans aucune confirmation de sa détention par le juge. La première tentative de son transfert avait échoué hier soir après 18h. Craignant pour la sécurité du colonel, les autres prisonniers de Muramvya ont résisté et ont passé toute la nuit à chahuter. Ce matin, il a fallu que quatre policiers de la prison soient associés à l’escorte pour rassurer les prisonniers sur la sécurité du transfert. Il est transporté par un bus de la Direction Générale des Affaires Pénitentiaires portant la plaque d’immatriculation A883A GB. La faute du Colonel Richard Hagabimana est d’avoir refusé de collaborer à la répression violente des manifestations pacifiques contre le troisième mandat de Nkurunziza.

richardspiros-demonstrator
 
En bas une photo de Hagabimana Richard Spiros avec Emmastony Democrate Burundi Rugombo le jeune manifestant locataire de la prison de Muramvya depuis Avril 2015.

Source: Un message apparaissant dans Facebook.

Burundi - Liberté à Richard-Spiros Hagabimana! Signez la pétition pour sa libération! 



Nous voulons tous des policiers qui respectent les droits humains des manifestants. Richard-Spiros Hagabimana est torturé pour être l'un d'entre eux!
Colonel Richard Hagabimana, de nationalité grecque, est illégalement détenu et torturé dans la prison Muramvya pour avoir refusé d’utiliser la violence et même de pratiquer des meurtres pour la repression des manifestations contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. S'il vous plaît, SIGNEZ LA PETITION pour sa libération!

Voir ici pour des nouvelles et des articles du diocèse orthodoxe du Burundi et le Rwanda (en anglais).

Δεν υπάρχουν σχόλια: